DISCOGRAPHIE

 

Gagner sa vie (single)


Papa est pêcheur, comme son père, pis son grand-père
On vit aux Îles, sur le bord d’la mer
Même vent d’boutte on reste à l’abri
Dans la p'tite maison que Papa a bâtie

La coq chante fort ça fa brailler le chien
Papa se réveille à 4 heures du matin
Mama prépare des beans pis du café
La demie d’un heure plus tard Papa va s’en aller

Une couple de lignes à pêche
Pendues après l’boutte du quai
Sa vieille Salebarbes au milieu de la baie
On fait s’qu’on peut avec quoi qu’la mer amène
À essayer d’gagner sa vie aux Iles de la Madeleine
Y faut ben gagner Iles de la Madeleine

Les mains plein d'corne après haller su les cages
La maison est pas grosse quand c’qu'on la voit du large
À soir Mama va arranger le poisson
Assis durant l’poêle Papa joue du violon

Un thé deux poches pis aweille pour le quai
Jeter la Salebarbes au milieu de la baie
On fait s’qu’on peut avec quoi qu’la mer amène
Assayer d’gagner sa vie aux Iles de la Madeleine
Assayer d’gagner sa vie aux Iles de la Madeleine

Depuis un couple d’années Papa est pu trop fort
Y a vendu son bateau à chequ’un d’en dehors
Rendus au printemps, à la saison du homard
Temps en temps ça y pogne
D’aller pêcher encore

Une couple de lignes à pêche
Pendues après l’boutte le quai
Jeter la Salebarbes au milieu de la baie
On fait s’qu’on peut avec quoi c’la mer amène
Assayer d’gagner sa vie aux Iles de la Madeleine
Assayer d’gagner sa vie aux Iles de la Madeleine

Pêcher pêcher aux Iles de la Madeleine
Beaucoup de travail beaucoup de peine
Assayer d’gagner sa vie aux Iles de la Madeleine
Assayer d’gagner sa vie aux Iles de la Madeleine





Gagner sa vie (single)


Papa est pêcheur, comme son père, pis son grand-père
On vit aux Îles, sur le bord d’la mer
Même vent d’boutte on reste à l’abri
Dans la p'tite maison que Papa a bâtie

La coq chante fort ça fa brailler le chien
Papa se réveille à 4 heures du matin
Mama prépare des beans pis du café
La demie d’un heure plus tard Papa va s’en aller

Une couple de lignes à pêche
Pendues après l’boutte du quai
Sa vieille Salebarbes au milieu de la baie
On fait s’qu’on peut avec quoi qu’la mer amène
À essayer d’gagner sa vie aux Iles de la Madeleine
Y faut ben gagner Iles de la Madeleine

Les mains plein d'corne après haller su les cages
La maison est pas grosse quand c’qu'on la voit du large
À soir Mama va arranger le poisson
Assis durant l’poêle Papa joue du violon

Un thé deux poches pis aweille pour le quai
Jeter la Salebarbes au milieu de la baie
On fait s’qu’on peut avec quoi qu’la mer amène
Assayer d’gagner sa vie aux Iles de la Madeleine
Assayer d’gagner sa vie aux Iles de la Madeleine

Depuis un couple d’années Papa est pu trop fort
Y a vendu son bateau à chequ’un d’en dehors
Rendus au printemps, à la saison du homard
Temps en temps ça y pogne
D’aller pêcher encore

Une couple de lignes à pêche
Pendues après l’boutte le quai
Jeter la Salebarbes au milieu de la baie
On fait s’qu’on peut avec quoi c’la mer amène
Assayer d’gagner sa vie aux Iles de la Madeleine
Assayer d’gagner sa vie aux Iles de la Madeleine

Pêcher pêcher aux Iles de la Madeleine
Beaucoup de travail beaucoup de peine
Assayer d’gagner sa vie aux Iles de la Madeleine
Assayer d’gagner sa vie aux Iles de la Madeleine





SaleBarbes_FIN_web 1000px.jpg

SPECTACLES

 
 

VIDÉOS

 

À PROPOS

Salebarbes_Cr_Marie-Claude_Meilleur (1).

Photo : Marie-Claude Meilleur

Salebarbes, le nouveau projet d’Éloi et Jonathan Painchaud, Kevin McIntyre, George Belliveau et Jean-François Breau, s’est harnaché l’énergie brute et festive du répertoire cadien, avec une dose d’humour teintée d’espoir. L’espoir de redonner un peu de fierté et le goût de fêter en français.
 

Une sorte de réappropriation culturelle. Une déportation à l’envers.

Il y a comme une urgence de chanter, à l’unisson s’il le faut, ce maintenant qui s’effrite.

Notre culture qui se souvient, à peine.
 

Le voyage de notre langue, vaisseau qui tangue comme bouteille à la mer, porteur d’un unique message : « On n’est pas mort !!! »